Tout le monde peut faire recours au prêt s’il y a des projets à réaliser, des événements qui nécessitent un peu d’argent. Même les personnes sans emploi peuvent parfaitement faire un prêt : un prêt pour chômeur. C’est une solution pour que ces personnes puissent vivre comme tous les autres. Il est vrai que faire un prêt est un engagement et qui requiert une certaine assurance venant de l’emprunteur pour le paiement des mensualités. Certains organismes financiers hésitent d’accorder un prêt aux sans emploi mais il existe quand même une issue.

Quelles sont les conditions pour accorder un prêt chômeur ?

Au Belgique, un chômeur dispose une forte chance que la banque lui accorde un prêt pour chômeur s’il dispose 10% de la somme demandé. S’il n’en possède pas il peut toujours demander des conseils auprès de ces établissements pour qu’il puisse connaitre les conditions. C’est un élément important puisque il y a une loi protégeant les personnes au chômage qui n’ont pas pu régler les mensualités.

Le prêt avec caval : l’emprunteur doit avoir un cosignataire qui sera le garant du prêt. Ce cosignataire doit également remplir les conditions requises  comme qui il ne doit pas être fiché à la banque nationale de Belgique. L’emprunteur dispose le choix entre une caution ou un cosignataire.

Le crédit hypothécaire : l’emprunteur utilisera ses biens comme garantie pour obtenir un prêt. Ceux qui ont le projet de créer une entreprise ou démarrer des activités engendrant des revenus sont ceux qui peuvent privilégier de cette option. Si les conditions sont remplies, la banque peut accorder un prêt chômeur jusqu’à 30000Euros avec 4% de taux fixe.

Comment augmenter sa chance de réussir ?

Tout d’abord, le demandeur doit être attentif. Ainsi, il doit se préparer même pendant la préparation des dossiers. Il peut demander des conseils auprès du banquier afin de ne pas brûler aucune étape de la démarche administrative.

Le projet inscrit dans le dossier de prêt doit impérativement attirer le Fond de Participation. Un domaine d’activité du projet doit correspondre aux compétences du demandeur.  Une aide d’un professionnel pour le montage du dossier de création d’entreprise est importante.

Que comporte le dossier ?

Le dossier doit comporter une pièce d’identité, une pièce justificative de domiciliation, le relevé de compte des 3 derniers mois, le dernier avis d’imposition, les pièces justificatives qui fait de la personne au chômage. Ainsi, les documents qui prouvent l’identité du demandeur, sa situation financière et aussi son statut de sans emploi sont exigés par la banque.

Est-il nécessaire de comparer les offres de prêt ?

Les banques offres souvent des services qui semblent être alléchantes, pour jouer la concurrence. Ainsi, il est vraiment nécessaire de faire une comparaison.

Pour ne pas se tromper, le demandeur doit apprendre à calculer le taux effectif global. Le demandeur doit prendre son temps pour analyser les offres en regardant quelques paramètres comme les modalités  de paiement, le type d’emprunt, les modalités d’indexation…

Le demandeur peut également effectuer une simulation de crédit à travers des sites en ligne pour connaitre toutes les informations sur le prêt chômeur en Belgique.

Pour obtenir plus d’informations sur le prêt, cliquez ici